mercredi 20 février 2019

15 au 17 avril 2017 : Ballade à Marseille

Un week-end de trois jours pour Pâques et c’est l’occasion de nous éloigner de chez nous. Nous poursuivons notre résolution de retour du tour du monde : bouger, bouger et encore bouger. Nous avons choisi Marseille pour cette fin de semaine. Ce choix est comme souvent inspiré par le lieu de travail d’Aurélie, qui travaille non loin d’Aire sur l’Adour le vendredi. Xavier débauche à midi, grimpe dans un bla-bla car, ou il fait un brin de causette avec une gentille dame, et la rejoint vers 17 heures 30. Après : à nous la route !
Nous peinons à rejoindre Toulouse par les petites routes, puis nous sommes pris dans un bouchon causé par un accident entre Toulouse et Carcassonne, mais finalement, nous arrivons à l’hôtel que nous avons réservé à Narbonne au bord de la route. Il est très tard, on pique-nique et vite au lit.

Le samedi matin, nous faisons une escale à Palavas-Les-Flots, chez Laurence, une collègue d’Aurélie pour un petit déj café/brioche en modes vacances ! Et oui… un rayon de soleil et la mer. Nous reprenons la route, rien d’intéressant par la suite, c’est l’autoroute… mais au moins ça avance !

A midi on déjeune au Flunch d’Aubagne, qu’on trouve étonnement calme, au vu du nombre de jeunes enfants qui s’y trouvent (ils sont sages comme des images). Après cette courte pause déjeuner on se dirige vers Cassis, ville que nous ne connaissons ni l’un ni l’autre. Nous avons un peu de mal à trouver un parking disponible, il y a beaucoup de monde dans ce petit village.Une fois garés nous partons faire un tour en ville.


Nous nous y promenons un moment, et nous trouvons mignon, mais sans plus. Il y a beaucoup de boutiques, le port est joli, mais nous préférons les endroits plus sauvages. Peut-être est-ce l’affluence qui nous gêne un peu ? Nous trouvons en tout cas que cela ne vaut pas vraiment la peine.






En partant nous prenons la route des Calanques, qui nous réjouit bien plus. Enfin des vues dégagées !


Arrivés à Marseille, nous nous garons dans un parking souterrain du centre-ville pour aller à l’Office de Tourisme organiser notre dimanche et notre lundi matin. Nous n’avons pas été bien inspirés… Alors que d’habitude nous ressortons avec un programme et plein d’informations, là rien, mais rien de rien…
Notre première question était de savoir s’il y avait un parking pour se garer près d’un transport en commun, et premier blanc de la jeune fille. Elle finira par nous dire de nous garer près du stade Vélodrome, un conseil qui s’avèrera moyen-moyen (comme vous le verrez bientôt). Y-a-t-il des pass pour les visites ? Oui-non-peut-être-je-sais-pas… Bref, nous qui avions fait le pass 24h à Nantes, puis à Lille, nous voilà bien déçus de Marseille ! Les visites guidées ? C’est compliqué…
Bon, ben on est repartis, pas plus renseignés que ça, on verra bien demain matin !!!

Finalement nous nous dirigeons vers notre appart hôtel, qui s’avère être vraiment très bien. Après avoir posé nos affaires, nous partons faire un tour au supermarché avant de manger à l’appart.

Dimanche nous sommes motivés pour visiter. Nous nous mettons en route pour nous garer à côté du stade vélodrome, mais pas de chance, il y a un match… nous pestons après l’Office de Tourisme. Nous partons donc chercher une place plutôt au pif, et comme il est tôt, nous trouvons sur l’avenue du Prado, à côté de la plage du même nom. On se dit que pour commencer un dimanche, un rayon de soleil et une ballade sur la plage, c’est une bonne idée.


Une fois sur place, nous repérons les vélos que la ville met à disposition, vu le soleil, c’est tentant.


Nous nous décidons rapidement, et enfourchons notre monture. Nous filons vers le vieux port, cheveux au vent, en longeant la côte, c’est très très agréable !





Arrivés sur place, nous garons nos vélos sans problèmes, c’est bien pour visiter. Nous poursuivons par un grand tour à pied, le long du vieux port jusqu’au Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, que nous ne visitons pas (ce sera pour la prochaine fois !).


Nous continuons vers la Cathédrale La Major, puis nous nous perdons un peu dans les vieilles rues du Quartier du Panier. Nous apprécions.





Nous jetons un œil à l’intérieur de la Vieille Charité, c’est vraiment charmant et paisible. Nous finissons notre promenade en passant par l’Hôtel de Ville, et sa jolie place.



Nous retournons sur le vieux port et déjeunons vite fait.



Puis nous attrapons un bus qui nous monte gratuitement ( ! ) (chauffeur super sympa) à la Basilique Notre Dame de la Garde. Nous en faisons le tour à pied, puis visitons l’intérieur. Nous la trouvons assez jolie, et lisons les plaques de remerciement qui l’ornent.



Nous descendons à pied un moment, à la recherche d’une station vélo pour finir le trajet jusqu’à la voiture.
Nous sommes contents de notre journée de découverte de Marseille, mais nous continuons à penser qu’avec un peu d’aide de l’Office de Tourisme nous aurions pu optimiser notre visite.

Nous rentrons à notre hôtel, après avoir fait les courses, et profitons des boissons (thés, cafés, boissons fraîches) offertes à l’accueil. Nous mangerons à l’appartement le soir, comme d’habitude !

Lundi matin, nous avons le temps de faire une visite avant de rentrer chez nous. Nous prenons conseil auprès de la réceptionniste de l’hôtel, pour aller visiter une Calanque. Elle nous conseille la Calanque de Sormiou. Nous y allons, nous garons là où la route est barrée (c’est-à-dire bien avant la Calanque) et nous montons à pied. La route serpente, c’est joli, c’est une montée agréable.



Arrivés en haut, nous surplombons la Calanque, c’est magnifique. Un chemin de randonnée part à droite, un autre à gauche, et nous pouvons également descendre vers la plage. Nous hésitons, mais prenons rapidement la décision de ne pas descendre. Nous trouvons la vue tellement belle, il fait soleil, et nous avons envie de marcher. Vu l’heure et la route qui nous attend, nous ne pourrons toutefois pas marcher longtemps. Nous partons à droite. Le chemin est magnifique, nous marchons une heure avant de faire demi-tour. Cela nous a vraiment donné envie d’y revenir et de marcher plus longtemps.




Nous regagnons la voiture, puis cherchons un supermarché pour acheter de quoi pique-niquer. Une fois fait, nous commençons le retour et nous arrêtons en route pour manger.

Informations pratiques : Appart hôtel La Girafe, Allée de la colombe, La Penne-sur-Huveaune (tarif normal 80 euros par nuit, mais nous avons bénéficié d’une belle réduction, donc moins de 50 euros les deux nuits en réalité) : Un peu excentré, mais calme et vraiment super. Il y a un parking.

mardi 26 juin 2018

25-26 mars 2017 : Un week-end de découvertes à Lille

Samedi 25 mars 2017 : Nous partons de bonne heure le samedi 25 mars de la maison : direction l’aéroport de Bordeaux. C’est un samedi matin comme on les aime ! On se lève très tôt, car le décollage est prévu à 7 h 30, pour une arrivée à Lille à 8 h 50. Nous arrivons tranquillement à l’aéroport, nous garons au P4 et prenons la navette. Pour un petit week-end comme ça nous n’avons pas de bagages en soute !!! (de toutes façons c’est plus cher), c’est l’occasion pour nous de tester nos nouveaux petits sacs. On a en effet craqué au Vieux Campeur de Toulouse quelques week-ends plus tôt pour deux sacs à dos OSPREY.
Pour Xavier on a pris le Manta 28 et pour Aurélie, le Mira 26. Bon, heureusement que chaque fois qu’on va au Vieux Campeur on ne craque pas autant ! Il faut dire que ce magasin est rempli d’articles plus tentants les uns que les autres pour nous…
Refermons la parenthèse shopping !

Nous profitons d’un agréable rayon de soleil dans la salle d’embarquement pour regarder les actualités et lire des blogs de voyage… il fait beau et on est bien !


Après un vol calme nous arrivons à l’aéroport de Lille à l’heure et motivés ! Un rapide transfert vers le centre-ville et nous voilà à la gare ferroviaire Lille Europe. Nous partons directement vers l’Office de Tourisme, ce qui nous fait déjà une belle promenade dans le vieux Lille.
Nous achetons le city pass 24 h, que l’on nous remet dans une pochette remplie de cartes et de mini guides. Nous réservons deux visites guidées, une pour le jour même, intitulée « de Lille à Roubaix », et l’autre, une visite guidée du vieux Lille pour le lendemain.
Nous filons d’ailleurs sans tarder prendre le départ de la première visite. Comme son nom l’indique, elle part de Lille, pour aller à Roubaix. Le départ se fait au sous-sol de la gare de Lille Flandres à 11 heures. Nous nous dépêchons pour arriver avec 3 minutes d’avance, en bon derniers du groupe.
Ce qui est plaisant, c’est que cette visite est originale ! Nous embarquons en effet dans le tramway direction Roubaix et une guide nous explique l’histoire au fur et à mesure du trajet. Nous longeons les grands boulevards et apprenons beaucoup sur Lille et Roubaix. Nous traversons notamment les Hauts Champs, berceaux d’une célèbre enseigne de la grande distribution, et nous nous faisons conter l’histoire des grandes familles commerçantes de la région. Arrivés à Roubaix la visite se poursuit au centre-ville Nous passons par la poste (immense notamment grâce à la vente par correspondance et au catalogue « La Redoute »), l’hôtel de ville, et finissons vers la gare. Au fil de la visite nous découvrons l’histoire de Lille et du textile. C’est passionnant.








Nous recommandons cette visite d’une heure trente, qui a été très enrichissante.

Bon tout cela, ça creuse !!! Cela tombe bien, notre guide nous a laissé près d’un endroit qui nous séduit d’emblée pour une pause déjeuner. Il s’agit du « Vestiaire », attenant à la très célèbre piscine. Le Vestiaire est un lieu qui regroupe des boutiques de créateurs de mode, renouant ainsi avec le passé de la ville. C’est un entrepôt industriel réhabilité, dans lequel il est agréable de flâner. En plus, à l’entrée, à gauche, se trouve un bon café restaurant, au joli mobilier dépareillé (bon « joli », c’est plutôt au goût d’Aurélie !). Un lieu un peu décalé, avec une belle atmosphère. 


Nous nous détendons en dégustant des bons petits plats du nord. Xavier a choisi un poulet au maroilles et Aurélie une gaufre salée au même fromage. On craque aussi pour une bonne gaufre au dessert, qu’on se partage, faudrait pas exagérer !





Après cette bonne pause, nous continuons par la visite de « La Piscine, Musée d’Art et d’Industrie André Diligent ». Le bâtiment à lui seul vaut le détour, la piscine art déco construite en 1932 nous laisse rêveurs. Par ailleurs les collections sont variées et belles, nous sommes ravis. C’est une visite à faire.




Détails du bassin



Puisque notre fabuleux city pass 24h inclut les visites, nous poursuivons par une visite guidée de « La Manufacture ». Il s’agit du musée de la mémoire et de la création textile. Nous arrivons un peu en avance pour la visite guidée, ce n’est pas grave, le café et le thé sont offerts à l’entrée ! Quel plaisir !


Le musée est très intéressant, tout d’abord pour comprendre comment fonctionnait l’industrie du textile. Nous voyons les machines, que notre guide actionne au fur et à mesure. Mais la visite permet aussi de se faire une idée de la vie à la grande époque du textile. A la fin, nous nous promenons dans la petite galerie d’art du musée, nous apprécions également !





Finalement, après cette journée riche en visites, nous reprenons le tramway et rentrons à Lille.

Nous avons réservé le Novotel dans le vieux Lille, nous y allons en prenant tout notre temps. Après avoir posé nos affaires, une fois n’est pas coutume, nous ressortons pour aller diner au restaurant ! Il est vrai que nous sommes des adeptes du « pique-nique-sur-le-lit-à-l’hôtel », mais que voulez-vous, le charme de Lille a fonctionné !
Nous nous laissons tenter par des moules-frites dans un joli bistrot au centre-ville, parfait pour finir la soirée !

Dimanche 26 mars 2017 : Nous nous levons ce dimanche plus motivés que jamais ! On a déjà l’impression d’être partis depuis une semaine, et on a hâte d’en découvrir plus ! Lille est belle !


Nous prenons notre petit déj dans un café, plus rapide et moins cher qu’au Novotel, cela a aussi l’avantage de nous permettre d’être déjà « dehors ».
Nous commençons notre matinée par la visite du Beffroi de l’Hôtel de Ville, très agréable. Nous continuons par le marché de Wazemmes, très animé en ce dimanche matin. D’ailleurs le marché vit bien au-delà du marché couvert ! Aurélie passe un bon moment à regarder par la vitrine d’une pâtisserie la fabrication à la chaine des Merveilleux, c’est miraculeux qu’on soit repartis sans en manger ! La prochaine fois c’est sur on goutera !!!! La pâtisserie s’appelle « Aux Merveilleux » et elle est stratégiquement située en face de l’entrée du marché (miam miam).





Nous regagnons ensuite le Vieux Lille où nous avons le temps de déjeuner avant notre visite guidée de la journée. C’est un restaurant italien qui nous séduira cette fois.
Pas de dessert ce coup-ci, nous filons prendre le départ de la visite du vieux Lille à 15 heures. Il fait une super météo, c’est parfait pour arpenter les rues de la vielle ville avec notre guide. Nous découvrons ainsi les lieux les plus emblématiques de la ville, tels que la Bourse, la Grand Place, le Palais Rihour et la Cathédrale Notre Dame de la Treille, où la visite s’achève. Tout nous a plu, mais c’est vrai que l’intérieur de la Cathédrale avec son mur de marbre translucide était magnifique. 


la vielle bourse
la vielle bourse


Notre Dame de La Treille

Après cette visite, nous avons encore le temps de flâner avant de retourner vers l’aéroport. Nous nous promenons et prenons un smoothie dans un coffee shop dans le bâtiment de la vielle bourse, au premier étage.

le Notting Hill Coffee dans l'ancienne bourse
C’était notre dernière étape avant de repartir à Bordeaux. Notre vol décolle à 21 h 10, pour arriver à 22 h 40 à Bordeaux. A minuit et demi, nous sommes dans notre lit !
Quel beau week-end ! Nous retournerons à Lille !

Infos pratiques : Vol Bordeaux-Lille A/R : 158,94 euros pour nous deux, réservé 4 mois à l’avance,
Novotel Lille Centre : 72,90 euros, mais nous avons bénéficié d’une nuit gratuite hôtel.com, ce qui a ramené le prix payé à 25,70 euros.

City Pass 24 heures : 25 euros par personne, il donne accès à tous les transports que nous avons empruntés et à toutes les visites qu’on a faites. Il nous a aussi fait bénéficier de petites réductions sur les restos !